L’anxiété chez les enfants, causée par les parents


L’actualité actuelle étant très difficile nous cause du stress à nous-mêmes les adultes. Que ce soient les virus, les confinements, la crise économique, la guerre, la hausse du coût de l’essence et de la vie, la chute de la bourse, les taux d’intérêt nous sommes tous concernés alors difficile d’échapper à toutes ces angoisses médiatiques et impacts sur nos vies.



Cependant, est-ce que nous sommes capables de trouver les moyens d’en éloigner nos jeunes enfants? Sachant que l’anxiété chez les jeunes grandit et les touche de plus en plus jeune et en grand nombre. Malheureusement cela a été impossible de les épargner de la pandémie, bien évidemment, ils ont dû porter des masques à l’école et ont dû cesser leurs activités sportives et autres, difficile de passer inaperçu. Mais pour la suite, peut-on les protéger?


Je crois que les discussions d’adultes devraient demeurer entre grandes personnes, le stress normal que l’on partage avec notre conjoint le soir ne devrait pas se dérouler sous les oreilles de nos enfants à l’écoute, même s’ils ne semblent pas écouter et même s’ils sont trop jeunes pour comprendre. En fait je dirais même, surtout s’ils sont trop jeunes pour comprendre.




Je vous raconte un fait que j’ai vécu dans mon enfance et qui, sans que personne ne le sache, m’a causé beaucoup de stress. Je suis née dans les années 80 où l’actualité concernait beaucoup, entre autres, le référendum sur la séparation du Québec d’avec le Canada… J’entendais mes parents le soir avoir des discussions et même dans les soirées familiales sur cette fameuse séparation, je voyais les désaccords sur le sujet, la nervosité des adultes lorsque la question apparaissait. J’entendais les gens dire que ça allait séparer les gens, dans le sens de les diviser. Moi ce que je comprenais, enfant, c’était que nous risquions d’être physiquement séparés, que mes grands-parents vivraient dans un autre pays que le mien ou pire encore que mes parents et moi serions éloignés. Bien sûr personne ne se doutait que ces conversations d’adultes, que j’entendais régulièrement, pouvaient me causer de l’anxiété. Je ne me souviens pas non plus d’en avoir parler à qui que ce soit de cette peur. Je suis aussi persuadée que les nombreuses inquiétudes financières de mes parents ont certainement affecté ma relation à l’argent une fois devenu adulte.


Je crois que les enfants entendent beaucoup plus qu’on ne le soupçonne et justement ils entendent mais ne comprennent pas nécessairement, il peut être donc intéressant de rediscuter avec eux et de voir le stress que des situations inattendues peuvent leurs causer. L’anxiété est une réaction de peur devant l’inconnu ou les situations nouvelles, il faut donc en tant que parent, demeurer à l’affut.


PUBLICITÉ


Au point où on en est au sujet des enfants, voici quelque chose que j’aurais aimé avoir la chance de pratiquer avec mon enfant à l’époque pour lui offrir la chance de développer une belle attitude, c’est la gratitude. Lorsque vous allez border votre enfant le soir écoutez-le sur ce qui ne va pas et questionnez-le, c’est important qu’il en parle mais ensuite demandez-lui de vous parler de 3 choses belles qu’il a vécues dans sa journée. Ça peut être des petites ou des grandes choses. Profitez-en même vous aussi pour lui confier vos 3 gratitudes aussi, ça va le sortir des mauvaises nouvelles qu’ils nous entendent relater ou qu’ils entendent à l’école et ça va même l’aider à s’ouvrir à vous si vous le faites aussi. La belle température, la gentille dame croisée à l’épicerie, le souper qui était particulièrement bon, votre enfant qui vous a aidé à la vaisselle, tout est accepté! Essayez-le ceci lui permettra de mettre du baume sur ces petits moments difficiles à lui aussi.


Sur ce écoutons nos enfants, observons le changement dans ses comportements qui peuvent être imputables à nos propres angoisses que nous leur transférons sans nous en apercevoir, malheureusement. Discutez avec eux et rassurez-les sur les sujets d’adultes plutôt que de seulement leur répondre que ce sont uniquement des sujets de parents. Voilà une belle relation qui se créera avec vos enfants au plus grand bénéfice de tous.



« Les mots on le pouvoir de détruire et de soigner, lorsqu’ils sont justes et généreux, ils peuvent changer le monde ». Bouddha
70 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout