Les passions, la révélation

Me voici, me revoilà à la suite de l’écriture de l’article sur les passions. Deux ans plus tard beaucoup plus aiguillés. J’ai appris, j’ai compris, disons que le développement personnel m’a vraiment fait découvrir qui je suis et cela a été très positif.


À l’époque j’avais peine à écrire 2 choses que j’aimais vraiment faire. Puis après l’introspection, j’ai eu une rencontre amoureuse sans avenir qui m’a fait redécouvrir certaines activités en nature que j’aimais, il y a longtemps. Bien que cette rencontre fût un peu nocive à l’époque, elle m’a permis de retourner vers ces belles aventures qui, au fond, ont toujours fait partie de moi, la preuve qu’aucune rencontre n’est le fruit du hasard et que chaque passage dans notre vie à sa raison d’être.




Aujourd’hui, j’ai dressé une liste, en deux minutes, de 12 choses qui me passionnent désormais, la plupart sont connectées ou sont en lien. Cette découverte m’a aussi permis de stabiliser ma vie, de savoir plus qui je suis où je vais et ce dont j’ai envie. Ça m’a fait abandonner des activités qui me plaisait moins, que je me forçais de faire, des passe-temps sans trop d’intérêt. Par exemple, j’ai dû m’avouer être plus active que sportive, après avoir essayé, le ski, le patin, la gym, la balle, la zumba et tous ces sports, je préfère et de loin faire une randonnée en montagne ou simplement marcher dans les bois. Je l’accepte maintenant sans culpabilité puisque je suis tout de même très active et que je me sens mieux dans mon corps, c’est ce qui compte. Maintenant que je sais ce que j’aime, je n’ai plus de temps à perdre avec le reste car je manque même de temps pour pratiquer mes activités favorites.


Ça m’a permis une belle connexion avec un entourage qui partage les mêmes champs d’intérêt. Ça m’a donné l’occasion de peaufiner mes rêves, mes projets, ce vers quoi j’ai envie d’aller, ce que j’ai envie de vivre et avec qui j’ai envie d’être. Même en amour, j’ai mieux compris ce que j’espérais d’une personne et avec qui je serais bien.


Une façon de faire merveilleuse qui peut donner des réponses rapidement c’est de noter les choses que nous aimions faire enfant. Personnellement je suis retournée vers mes champs d’intérêt de mes 5 à 10 ans environ. La nature, la pêche, la randonnée, la découverte des animaux, des aliments, entre autres

PUBLICITÉ



Je me sens beaucoup plus à ma place, j’ai quitté le : « qui suis-je, où vais-je » et je me concentre fébrilement à mes nouvelles passions et même à une façon de monétiser et de financer ces nouveaux champs d’activités. Aussi depuis que j’ai accepté et adopté un mode de vie plus minimaliste, je ne sens plus cette pression de réussite financière et cette obligation de travailler de nombreuses heures et je garde mon temps et mon argent pour ce que j’aime réellement faire. Même la culture du minimalisme devient de plus en plus un sujet qui me plait.


Encore une fois, je ne sais pas où ces passions me mèneront mais elles m’ont apportées énormément depuis 2 ans et je sais, sans aucun doute, qu’elles seront le chemin vers mes rêves.


Essayer! Aujourd’hui, faites uniquement ce qui vous tente et si vous manquer de temps, continuer demain!


« Les choses qui t’attirent et t’épanouissent ne sont pas un hasard. Elles ont toutes un but, alors suis-les! »
80 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout