Plus rien ne m’empêchera d’avancer



Je suis revenue de mes vacances, merci la vie, avec une force et une volonté d’accomplir mes idéaux, sans plus jamais me retourner en arrière. J’ai perdu trop d’énergie à revivre mes échecs et avoir peur à nouveau de me tromper dans mes décisions futures. Trop d’énergie à gérer cet imposteur en moi. J’ai cessé de douter de qui je suis.


Sans parler des relations amoureuses sans succès sur lesquelles j’ai mis tout ce que j’avais de carburant. Comme vous avez pu lire précédemment tout y est passé, la jalousie, la toxicité, la possession, l’amour-faux, la dépendance, de quoi écrire plusieurs chapitres, malgré moi. Je n’ai jamais voulu devenir le courrier du cœur, mais depuis les débuts d’anxieuse et alors? je vous raconte mes histoires anxiogènes et cela en fait énormément partie, tristement.



Maintenant je vis cet aspect de ma vie avec seulement qu’une question à répondre : est-ce que je suis heureuse? Purement et simplement. Plus de : est-ce qu’il m’aime, est-ce que je l’aime, est-ce qu’il est fidèle, que fera-t-il ce soir, est-ce que nous serons heureux bien longtemps, est-ce qu’il aime encore son ex, est-ce qu’il me respectera toujours, est-ce qu’il changera tel comportement, est-ce que ses projets d’avenir sont en harmonie avec les miens? J’ai passé trop de temps à répondre à ces milliers de question sans réponse, maintenant j’ai envie de dire mon adage préféré : « on s’en fout »! Si je suis là c’est que je suis bien, mais je n’ai pas besoin de toi pour m’accomplir, pour me sentir bien, pour réussir, j’y arriverai avec ou sans toi. Donc maintenant si je suis malheureuse dans une situation, je ne me pose plus de question, je ne perdrai plus mon temps, merci bonsoir! Égoïste? Oui, certainement, l’essentiel d’une survie réussie.


Et la pandémie, finie pas finie? Et la crise économique? Il y aura toujours de quoi. J’en ai plus envie d’attendre que les choses soient différentes, j’ai assez attendu. Et les petits soucis quotidiens de mon emploi à temps partiel, qui n’est qu’un levier financier pour réaliser le reste… On s’en fout! J’ai enfin terminé de mettre des efforts sur les choses qui ne concernent pas ou ne concerneront peut-être plus mon avenir, le moment venu.


PUBLICITÉ

Imaginez tout ce temps perdu avec ces pensées et ces émotions inutiles. J’ai décidé de mener la vie de mes rêves et ne plus me laisser mener par cette vie.


J’ai des rêves, des idéaux, des ambitions de grandeur, je ne veux pas baisser les bras, c’est trop important, trop vital, ça brule en dedans de moi beaucoup plus que l’idée d’avoir un amoureux, un job satisfaisant avec 3 semaines de vacances par année, de perdre quelques kilos ou de posséder du matériel. C’est bien au-delà de tout ça. C’est l’accomplissement de toute une vie mais que je ne veux pas attendre encore 10 ans pour le réaliser et continuer de rêver au moment parfait, c’est pourquoi le titre de cet article, plus rien ne m’empêchera d’avancer!


« Ma route est très simple, j’avance vers le meilleur, peu importe ce qui se trouve au bout du chemin. Je fais confiance en la vie, j’avance sereine et en paix, ne laissant personne venir salir mon chemin ni polluer ma vie avec ses pieds sales. »



102 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout