Comment j'ai perdu 25 livres sans faire de régimes partie II


Tel que mentionné dans la première partie de cet article qui traitait de la culpabilité, l’amour de soi est l’une des clés les plus importantes pour réussir.


Voici la preuve : imaginez autour de vous, parmi toutes les femmes que vous connaissez, une qui selon vous est la plus belle, que son corps est presque parfait, elle a le poids dont vous rêvez mais elle, elle se plaint régulièrement d’avoir un gros ventre ou des seins flasques. Visiblement, elle ne se sent pas mieux que vous dans son corps, nous avons toutes une amie comme ça. À l’inverse nous connaissons toutes une femme qui a des rondeurs, qui est rayonnante, avec qui on a tous envie d’être amie, elle dégage la confiance, l’assurance, elle attire les hommes comme un aimant, elle invite 10 amis à sa fête et il y en a 20 qui se présentent. Quelle est la différence entre ces deux femmes? L’estime d’elle-même, évidement.



Mais comment arriver à l’avoir cette fameuse estime de soi ? Il est important de comprendre que personne n’a perdu du poids en se disant qu’elle est grosse et moche.


Premièrement, de s’aimer et de s’accepter comme on est. Un cliché qu’on a tous déjà lu quelque part, mais concrètement, je n’ai pas essayé de me convaincre que j’aimais mes bourrelets et ma cellulite. J’ai plutôt fait la liste de toutes les parties de mon corps que j’aime et celles que j’aime le moins en notant pourquoi. Par exemple, j’aime mes longs cheveux, ils sont naturels, j’aime mes jambes, elles sont minces, je n’aime pas mes cuisses, je les trouve grosses. Cependant, pour les parties du corps que j’aime le moins, je leur ai tout de même trouvé une qualité. Par exemple: mes cuisses sont la partie de mon corps la plus forte et la plus musclée, mon ventre m’a permis de porter mon enfant et ainsi de suite.


Maintenant, lorsque je me regarde dans le miroir, je ne regarde plus ces parties qui me plaisent le moins mais je regarde celles que j’aime : j’ai un beau visage, il a l’air jeune, etc. Cela m’a permis de m’aimer de plus en plus et d’arrêter de regarder ce que j’aime le moins et qui me faisait me dévaloriser sans arrêt.


Ensuite, j’ai inondé mon compte Instagram de femmes qui pratique le body positive. ‘’Plus la diversité est affichée, plus elle sera célébrée’’ affirment-t-elles. Je me suis abonnée à des comptes comme celui de Mik Zazon et de Celeste Barber qui s’affichent avec un corps imparfait et sans complexes. Je trouve que ça fait du bien au quotidien de voir des corps normaux plutôt que de continuellement être exposée au stéréotype de la perfection et du Photoshop, c’est plus réaliste! C’est reconnu pour être une façon rapide d’apprendre à s’aimer et d’accepter notre corps comme il est.


PUBLICITÉ


Au fur et à mesure que vous travaillerez cet état d’esprit, plus ça deviendra facile et plus vous voudrez poser des actions pour votre bien-être. Par exemple, bien manger et bouger deviendront des actions qui seront faites par amour de soi, pour se sentir bien dans son corps et non plus pour maigrir. D’ailleurs, nous ne réussirons jamais à perdre du poids en détestant notre corps. Les moments de ma vie où j’ai été le plus en surpoids sont ceux où je n’étais pas bien dans ma peau et dans mon esprit.


Alors, au lieu de se fixer plusieurs objectifs d’alimentation restrictive et de sport obligatoire en ce début d’année, fixez-vous plutôt celui de vous aimer et d’aimer votre corps inconditionnellement. Plusieurs livres ou programmes sont dédiés au sujet, offrez-vous ce cadeau, le reste viendra à vous.


Voici quelques affirmations positives qui m’ont fait le plus grand bien :


Je m’aime comme je suis, je m’aime indépendamment de mon apparence physique.


Mon poids n’a aucun lien avec l’estime que j’ai de moi-même.


Je veux prendre soin de moi et de mon corps car j’ai une bonne estime de moi.


Je fais la paix avec mon corps!


Je fais de l’exercice et je mange bien uniquement parce que ça me fait du bien, c’est bon pour le moral et le mental!


Aimer son corps vient de mes pensées et non de ce qu’il a l’air véritablement.


Aimer mon corps est un état d’esprit que j’adopte.


-Heidy

684 vues0 commentaire