Un cadeau caché derrière l'anxiété, par Pascal Brousseau Hypnothérapeute



Ha! L’anxiété! Cette réaction émotionnelle accompagnée de symptômes physiques tellement désagréables et dont les causes peuvent être multiples.


Personnellement, deux périodes de ma vie d’adulte ont été particulièrement troublées par des crises d’anxiété régulières. Dans les deux cas, la cause résidait dans le fait d’occuper un emploi qui ne me convenait plus, mais que je m’entêtais à conserver par insécurité financière.



De mon point de vue, peu importe l’intensité et la fréquence des crises, il s’agit toujours d’un message de l’inconscient, qui nous manifeste qu’un besoin n’est pas comblé. Qu’il s’agisse d’un besoin dans le présent ou qu’il émerge du plus profond de votre passé, le grand défi est de comprendre ce message pour pouvoir combler ce besoin et en finir avec le messager, l’anxiété en ce qui nous concerne.


Un jour, en appliquant ce principe, j’ai touché quelque chose de plus grandiose encore que le simple fait d’apaiser l’anxiété. Laissez-moi vous raconter cette expérience exceptionnelle et libératrice.




Je me nomme Pascal Brousseau, je suis hypnothérapeute spécialisé en libération émotionnelle et en résolution des douleurs et des problématiques chroniques.


Par une belle journée de juin, je discutais de différentes choses avec une amie, lorsqu’elle me demande si j’ai rencontré le nouveau copain d’une amie que nous avons en commun. J’ai été surpris, car je ne savais pas qu’elle s’était séparée du conjoint avec qui elle était depuis plus de 15 ans. L’anxiété a alors envahi subitement mon corps, sans que je ne puisse comprendre pourquoi. Le malaise était intense, mon cœur voulait sortir de ma poitrine, j’étouffais littéralement. J’avais beau chercher, je n’arrivais pas à comprendre pourquoi cette nouvelle provoquait une telle réaction en moi.


J’entrepris alors d’observer en pleine conscience et de ressentir pleinement ces symptômes, sans analyse ni jugement. Juste à être complètement présent à ce qui était là, sans chercher à fuir ou à calmer cette crise, malgré l’inconfort incroyable que cela me causait.


Au départ, rien ne se passait, à part que les sensations devenaient encore plus intenses, mais au fil du temps, je commençais à percevoir qu’une partie de moi n’arrivait pas à comprendre l’impermanence des choses. Les heures passaient, et dans tout ce que je faisais, je continuais à observer et à ressentir les sensations et les impressions qui montaient en pleine conscience.


Des heures plus tard, j’ai réalisé que je me sentais comme un enfant de 4 ou 5 ans. J’avais peur, je me sentais seul et je m’ennuyais de ma mère. Cela ne faisait aucun sens. En continuant d’appliquer la technique, j’ai compris que cet enfant de 4 ans en moi ne comprenait pas l’impermanence de l’amour. Il n’arrivait pas à comprendre pourquoi un jour on aime et que le lendemain c’est terminé.


C’est alors que je me suis imaginé m’asseoir avec lui pour le réconforter. Je lui ai montré la Terre qui tourne, les saisons et les années qui passent et je lui ai expliqué que tout change et se transforme sur cette Terre, même l’amour. Par l’imagination, j’ai fait défiler devant lui toutes les personnes qui l’aiment, pour qu’il puisse ressentir tout cet amour, et je me suis finalement endormi.


À mon réveil, j’étais heureux de constater que l’anxiété n’était plus présente, mais les minutes suivantes allaient me remplir de stupéfaction. En sortant du lit, j’ai réalisé que l’intense douleur de la sciatique qui me pourrissait la vie depuis plus d’un an avait disparu. Je ressentais à peine 10 % de la douleur qui était présente avant et ce qui restait allait disparaître dans l’après-midi. C’était tout simplement incroyable.




PUBLICITÉ

Par la suite, j’ai compris ce qui s’était passé. La douleur de la sciatique avait commencé après que ma conjointe des 19 dernières années m’eut quitté pour un autre homme. La crise d’anxiété avait commencé à la suite de l’annonce que mon amie avait quitté son conjoint pour un autre homme. Tout cela m’avait ramené à la souffrance du petit garçon de 4 ans, qui avait eu l’impression d’être abandonné lorsque sa mère avait fait entrer un homme dans leur vie à cette période. L’apaisement de la blessure d’abandon dans mon enfance a fait disparaître les symptômes liés à l’abandon dans ma vie adulte. Tout ça, grâce à l’observation en pleine conscience d’une crise d’anxiété. Mais ce n’est pas tout : j’ai réalisé, des semaines plus tard, que je n’étais plus attiré par le même type de femmes. Ça, c’est ce que l’on appelle une transformation profonde!


Les symptômes et les émotions peuvent s’avérer une porte exceptionnelle vers la guérison intérieure et la croissance personnelle. Je le répète souvent dans ma pratique : le corps, les émotions et l’inconscient forment une trinité qui nous donnent accès à un potentiel de transformation extraordinaire… pour autant que vous ayez la patience et le courage d’aller y plonger votre regard en pleine conscience.


Selon moi, tout le monde devrait maîtriser cette technique, pour devenir autonome dans la résolution de leur problématique. Si vous désirez en savoir plus, vous pouvez visiter mon site Web pascalbrousseau.com ou vous abonner à ma page Facebook Pascal Brousseau Herboriste Hypnothérapeute.


863 vues0 commentaire